Un peu d’histoire

Depuis les années 1970, le phénomène de l’agression sexuelle a été l’objet d’attention grandissante de la part de l’ensemble des protagonistes sociaux.

Cet intérêt, dans la prise en charge des auteurs·es d’infraction à caractère sexuel, s’est manifesté par l’émergence de divers programmes institutionnels, communautaires ou privés, d’évaluations et de traitements, pour les auteurs·es d’infraction à caractère sexuel au Québec.

Ce foisonnement de programmes s’est cependant organisé sans plan précis, au niveau politique, sans cadre légal, juridique ou académique.

Devant cet état de fait, différents·es intervenants·es œuvrant depuis plusieurs années auprès des auteurs·es d’infraction à caractère sexuel réunissent une première fois à l’automne 1994 avec le groupe de travail sur les agressions à caractère sexuel afin de faire état de leurs préoccupations.

De là, nait l’idée de regrouper les intervenants·es œuvrant auprès des auteurs·es d’infraction à caractère sexuel.

Suite à une première rencontre officielle, au printemps 1995, diverses personnes représentant les secteurs universitaire, privé, correctionnel canadien et québécois, hospitalier, jeunesse et communautaire ont été désignées pour mettre en place le RIMAS (Regroupement des intervenants en matière d’agression sexuelle).

Mission

Le RIMAS existe depuis maintenant plus de 25 ans et regroupe des organismes, professionnels·les, chercheurs·es et étudiants·es provenant des milieux universitaire, privé, correctionnel, hospitalier, jeunesse et communautaire du Québec, qui sont interpellé·e·s par la problématique de la délinquance sexuelle.

Celui-ci vise principalement à offrir aux intervenants·es une diversité d’occasions d’échange et de transfert de connaissances en matière d’agression sexuelle.

Le RIMAS représente plus de 250 professionnels·les sur le territoire québécois. Ces derniers offrent des services de soutien, d’entraide, d’évaluation ou de traitement destinés aux personnes ayant commis ou craignant de commettre une infraction sexuelle.

Le RIMAS promeut également l’importance du travail effectué auprès des auteurs·es d’infraction à caractère sexuel.

« L’intervention auprès des auteurs·es d’infraction à caractère sexuel fait partie intégrante de la solution à la lutte contre ces violences. »

L’équipe du RIMAS

Stéphanie Leduc
Directrice générale
Stéphanie possède un baccalauréat en sexologie ainsi qu’une attestation de 2e cycle en administration publique. Elle œuvre dans le milieu communautaire depuis de nombreuses années, notamment plus de 12 ans au niveau de la problématique d’agression sexuelle. Elle est en poste à la direction générale du RIMAS depuis octobre 2017. Depuis 2021, celle-ci est également secrétaire-trésorière de l’Association québécoise Plaidoyer-victimes (AQPV)

Apprenez à me connaitre davantage en consultant mon Portrait employée

Ginette Benoit
Adjointe administrative
Ginette possède un baccalauréat en information scolaire et professionnelle.
En poste au RIMAS depuis 2019, elle a auparavant œuvré pendant une vingtaine d’années en employabilité dans différents milieux institutionnels et communautaires. Elle a progressivement intégré des tâches administratives à son parcours, obtenu une Reconnaissance des acquis et des compétences en coordination du travail de bureau pour ensuite se concentrer au soutien administratif à temps partiel.

Jennifer Dumas
Agente aux communications et à la valorisation des connaissances
Jennifer possède un diplôme en secrétariat juridique, un certificat en littérature ainsi qu’un baccalauréat en communication sociale. Œuvrant au sein du RIMAS depuis 2021, celle-ci s’occupe des communications de toutes sortes, de la création et tenue de site web ainsi que des tâches graphiques, mais également de la rédaction de documents, essentiels à nos membres. Celle-ci est également certifiée en animation de groupe de codéveloppement professionnel de l’AQCP.

Mathieu Couture
Responsable du développement des pratiques
Mathieu possède un Doctorat Recherche et Intervention en psychologie. Il est professionnellement actif depuis 2008 au sein de l’équipe de la Clinique des troubles sexuels de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec. Plusieurs réalisations professionnelles, tant au niveau clinique que de la recherche, font de lui la personne par excellence pour relever les défis du poste de Responsable du développement des pratiques.

Découvrez également les membres du conseil d’administration du RIMAS